Salomé Brial

SOPHROLOGUE

Infirmière militaire 5 ans, j’ai exercé pendant dans différents  services au sein du Service de Santé des Armées Bégin à Saint-Mandé (94).

Après ces années d’exercice professionnel, l’envie d’aborder la santé d’une autre manière m’a amenée à la pratique de la sophrologie. J’ai donc intégré l’Institut de Formation à la Sophrologie Paris 11. 

SUIVI INDIVIDUEL DE SOPHROLOGIE

Un suivi individuel de sophrologie va vous permettre d’atteindre un objectif. Ce suivi nécessite 8 et 12 séances.

Objectifs  :

  • Se recentrer,
  • Améliorer ses facultés intellectuelles (concentration, créativité, capacité de réflexion, prise de décisions, élaboration de stratégies, etc.)
  • Développer une vue plus claire sur ce que l’on fait,
  • Mieux appréhender le changement,
  • Renforcer sa capacité d’adaptation,
  • Apprendre à récupérer rapidement et efficacement,
  •  Mieux gérer sa fatigue,
  • Mieux canaliser son énergie,
  • Surmonter ses blocages,
  • Mieux gérer les conflits,
  • Savoir prendre du recul pour ne pas se laisser déborder,
  • Libérer son potentiel,
  • Mieux dormir en cas d’insomnie,
  • Savoir gérer son stress,
  • Etc.

En clair, la sophrologie va vous apprendre à être autonome pour gérer efficacement le stress et ses causes au quotidien, ou dit autrement … pour gérer efficacement son état de mieux-être.

SUIVI INDIVIDUEL DE SOPHROLOGIE PÉRINATALE

Ce suivi individuel est un suivi sur-mesure pendant votre grossesse. Il va nous permettre d’aborder votre accouchement, votre post-partum mais aussi toutes les autres tensions que vous portez afin d’être plus sereine.

La préparation à l’accouchement avec la sophrologie peut débuter à partir du cinquième ou sixième mois de grossesse.

Les bienfaits de la sophrologie pendant la grossesse sont nombreux. La sophrologie aide, dans un premiers temps, à accepter les changements physique (prise de poids, fatigue, maux de dos, etc.) et à mieux vivre la grossesse psychologiquement. En outre, le fait d’avoir imaginé l’accouchement, anticipé de façon positive ce moment unique, vous rendra plus sereine le jour J.

Vous saurez, également, mieux traverser la douleur grâce à la respiration. Cela peut s’avérer nécessaire si vous n’avez pas recours à la péridurale, en chassant l’appréhension et en gardant en tête le bonheur de l’arrivée au monde de votre enfant. Au lieu de vous crisper au moment de l’expulsion, la sophrologie vous aura appris à vous relaxer. Vous saurez mieux comment récupérer calmement entre chaque contraction. 

La prise de conscience de votre corps vous permettra également de vous oxygéner au maximum et de pousser de façon plus efficace (ou d’attendre le phénomène de « poussée naturelle »), tout en étant détendue. Ainsi relâchée, les phases de travail et d’expulsion seront facilitées. La détente que vous aurez appris à mettre en place pendant ces cours réduira, aussi, le risque de déchirure.

Se connecter

OU